Accueil / S’orienter / Le rôle des CRA

Le rôle des CRA

Créés en Octobre 2005, les Centres de Ressources Autisme se sont réunis au sein de l’Association Nationale des Centres Ressources Autisme (ANCRA  ). Les CRA   sont chargés d’informer, d’évaluer les personnes (dans une visée diagnostique) et de conseiller les familles.

Les CRA   élaborent des stratégies d’intervention et de recherche au service des personnes (enfants, adolescents et adultes) présentant des troubles autistiques et apparentés, et de leurs familles. Les soins ne sont pas assurés directement par les CRA, mais leur action liée aux dispositifs de soins et aux dispositifs médico-sociaux.

Les CRA assurent différentes missions, qui peuvent varier d’une région à une autre :

  • accueillir, écouter et conseiller les familles, sur le site ou par téléphone ;
  • aider à la réalisation de bilans et d’évaluations spécifiques par le biais des centres de diagnostic ;
  • réunir et mettre à disposition des familles et des professionnels des informations sur l’autisme en général (documentation, prise en charge, loisirs, hébergement,…) ;
  • former et conseiller les professionnels sur le dépistage de l’autisme et sa prise en charge ;
  • participer et soutenir les recherches en cours ;
  • promouvoir les nouveaux réseaux au sein du réseau régional.

Les CRA sont dirigés par une équipe pluridisciplinaire :

Un(-e) directeur(-trice) est en charge d’appliquer le projet d’établissement en liaison avec les médecins. Il exerce les fonctions de direction technique, d’encadrement d’équipe, de gestion et d’administration.

Une secrétaire de direction assure l’accueil téléphonique et physique du public, les tâches administratives, le suivi des prestataires, la création et la gestion des outils de fonctionnement et de communication, la tenue de la comptabilité, la réalisation de l’ensemble des documents institutionnels, etc.

Des documentalistes sont chargées de la création, de la gestion, du développement et de la communication de la documentation papier et électronique, à usage interne et externe. Elles assurent l’accueil physique et téléphonique du public (parents, professionnels, étudiants, grand public…), réalisent des recherches documentaires et des bibliographies personnalisées. Elles effectuent une veille informative et procèdent à la mise à jour du site Internet.

Des assistantes sociales participent activement au recensement de tous les organismes susceptibles de venir en aide aux personnes autistes, elles rencontrent les acteurs de terrain, elles accueillent et informent les usagers (parents, professionnels), et les orientent, si besoin, vers les réseaux en créant le lien.

Les psychologues offrent un espace d’aide, d’écoute et d’information aux personnes autistes, à leur famille et aux professionnels. Ils recensent les intervenants de terrain, et recueillent leurs attentes. Ils ont une connaissance actualisée des outils d’évaluation, participent aux liens avec les centres de diagnostic, et répertorient les outils utiles à la prise en charge. Ils recensent les actions de formation existantes dans le domaine de l’autisme et des troubles envahissants du développement à destination des parents et des professionnels et rencontrent les organismes formateurs afin d’en apprécier les composantes.

Les psychiatres sont garants de la dimension médicale du projet du CRA. Ils coordonnent les stratégies d’intervention et de recherche au service des personnes souffrant de troubles autistiques ou apparentés et de leur famille en connaissant les situations de troubles autistiques, favorisant la synergie des modes d’intervention, et en communiquant les connaissances, ressources à disposition, modes d’approche et d’intervention.

Le conseil d’administration de l’association gestionnaire s’adjoint un conseil scientifique et technique. Son objet est de fournir au conseil d’administration tout avis ou information utile pour l’éclairer dans ses choix et décisions.

Ce conseil scientifique et technique est constitué de personnes compétentes dans les domaines de la recherche clinique, fondamentale ou épidémiologique, la mise en œuvre des activités de soins ou de réhabilitation, la pédagogie et l’éducation spéciale, la formation des professionnels, et d’une manière générale tous les champs d’activités concernés par l’autisme.

Un point sur l’ANCRA   :

  • Soutenir les CRA dans leur développement et la mise en œuvre de leurs missions
  • Développer les échanges de savoirs et mutualiser les expériences
  • Contribuer à développer les connaissances, les études et les travaux de recherche
  • Contribuer à l’information et à la communication sur l’autisme
  • Soutenir l’effort de formation continue des professionnels des CRA
  • Représenter les Centres de Ressources Autisme auprès des instances nationales
  • Contribuer à éclairer la politique nationale à destination des personnes autistes

Il est prévu par le plan autisme que chaque MDPH   passe une convention avec le CRA de sa région afin d’organiser la mise en place du réseau d’intervenants dans le département, l’accueil et l’orientation des familles.

Source : contenu rédigé par VA